Comment choisir une imprimante pour la maison

C’est démontré ici, l’encre est un des liquides les plus dispendieux de notre planète. Toutefois, notre imprimante nous gruge davantage le portefeuille si on ne possède pas la machine qui répond le mieux à nos besoins.

À savoir avant de choisir une imprimante

Avant de vous rendre chez le détaillant de votre choix pour faire l’achat d’une nouvelle machine, sachez une chose: les imprimantes peu chères sont des attrapes (dans presque 100% des cas)! Si une imprimante coûte en dessous de 100$, c’est normalement signe que la série de cartouches qui s’y combine est très dispendieuse à l’utilisation (c’est aussi le cas pour toutes les imprimantes qui sont données à l’achat d’un autre article). Parfois, cette série ne coûte pas plus chère qu’une autre, mais elle contient beaucoup moins d’encre. Il n’est donc pas économique de choisir une imprimante pour la maison en se basant uniquement sur son prix de vente.

Il n’est pas impossible de trouver une machine économique en rabais à bon prix, mais, plus souvent qu’autrement, une imprimante pas chère rime avec des cartouches chères à l’utilisation.

Aussi, il faut savoir que toutes les imprimantes sont vendues avec une ou des cartouches à l’intérieur. Toutefois, ce sont des modèles de départ, des échantillons. Il n’en revient jamais plus économique d’acheter une nouvelle imprimante à chaque fois plutôt qu’une série de cartouches.

Voici, à titre d’exemple, la façon dont Brother fonctionne pour ses gammes d’imprimantes laser monochrome (les prix utilisés sont ceux proposés par Brother.ca en date de la publication de cet article pour des produits originaux).

Le modèle Brother HL-2240, le plus basique des modèles lasers Brother, se vend 119,99$ et ses cartouches pleine capacité Brother TN-450 se détaillent à 79.49$ et font, en moyenne, 2 600 pages, ce qui équivaut à 3.1¢ / page.

Le modèle Brother HL-5450DN, de milieu de gamme, se vend 249.99$ et les cartouches pleine capacité Brother TN-750 sont à 156.49$ et font, en moyenne, 8 000 pages, ce qui équivaut à 2.0¢ / page. Pour moins que le double du prix, on augmentera d’au moins 3 fois le nombre de pages et on changera la cartouche 3 fois moins souvent.

Le modèle Brother HL-6180DW, de plus haute gamme, se vend 349.99$ et les cartouches pleine capacité Brother TN-780 se vendent 187.49$ et font, en moyenne, 12 000 pages, ce qui équivaut à 1.6¢ / page. C’est actuellement l’imprimante laser Brother la plus économique sur le marché.

Brother a été utilisé à titre d’exemple, mais c’est très semblable chez tous les manufacturiers.

Choisir une imprimante qui correspond à vos besoins

La première question à vous poser est: « est-ce que j’ai besoin d’imprimer en couleur? .» Si votre réponse est non, le choix le plus économique est une imprimante laser monochrome en suivant la logique démontrée précédemment. Il y a sur le marché des machines avec ou sans numériseur, fax, duplex, réseau et réseau sans-fil, selon vos besoins. Notez que les imprimantes laser sont munies de pièces internes qui doivent être changées de temps en temps, tel qu’un tambour (lorsqu’il n’est pas incorporé sur la cartouche), un fuser (le four) et autres.

Si vous souhaitez une imprimante couleur, la question à vous poser est: « est-ce que je vais imprimer fréquemment (au moins une fois par semaine avec chacune des couleurs) ?» Pour mieux comprendre l’importance d’imprimer fréquemment avec une machine à jet d’encre, il faut comprendre son fonctionnement.

Presque toutes les imprimantes à jet d’encre conçues actuellement utilisent plusieurs cartouches de type réservoir. C’est-à-dire que la cartouche ne possède pas de buse d’impression (mécanisme d’impression) et sert uniquement à contenir l’encre. Lorsqu’on envoie une demande d’impression, les buses (incorporées dans la machine) soutirent des cartouches l’encre nécessaire pour imprimer. Une fois le travail terminé, il reste toujours un peu d’encre en surface des buses et cette encre va éventuellement sécher et boucher les pores si on ne la déloge pas bientôt en lançant une nouvelle impression. Chaque couleur possède sa buse d’impression, il faut donc utiliser fréquemment chacune des couleurs. Pour la grande majorité de ces machines, les buses ne se changent pas, donc, si on les bouche, la machine est foutue. Il y a bien un système dans ces imprimantes qui les nettoie, mais il faut le lancer manuellement, ça prend de l’encre dans les cartouches pour nettoyer et ce n’est pas efficace à 100%.

Donc, si vous prévoyez d’imprimer assez régulièrement pour éviter de boucher vos buses, vous choisir une imprimante couleur à jet d’encre, mais ne vous faites pas avoir, la même logique que celle démontrée plus haut avec les imprimantes laser s’applique. Moins la machine est dispendieuse à l’achat, plus les cartouches risquent d’être chers ou contenir peu d’encre. Si vous faites le calcul pour connaître le coût d’impression par page, n’oubliez pas de multiplier par le nombre de couleurs dans l’imprimante.

Presque toutes les machines à jet d’encre sont équipées d’un numériseur, de nos jours, et plusieurs ont aussi le télécopieur.

Choisir une imprimante si l’on n’imprime pas régulièrement, mais qu’on a tout de même besoin de couleur

On peut aller vers le laser couleur, qui est aussi très économique, mais souvent dispendieux à l’achat. L’avantage du toner et des imprimantes laser, c’est qu’elles utilisent une poudre qui est chauffée à l’utilisation et il n’y a aucune buse à risque de boucher. On peut passer des mois, voir des années, sans imprimer et ça ne causera généralement pas de problème.

Toutefois, l’imprimante laser coûtera sans doute plus chère à l’achat qu’une imprimante à jet d’encre. En moyenne, une série de cartouches pour imprimante laser couleur pour la maison ou petit bureau se détail entre 200$ et 400$, mais la cartouche fera beaucoup plus de pages qu’une imprimante à jet d’encre.

Si l’option laser couleur ne vous plaît pas, il y a toujours possibilité de s’équiper d’une machine à jet d’encre et se rappeler d’imprimer une page de ce genre chaque semaine. Toutefois, certaines machines ont un mécanisme d’impression plus sensible et possiblement qu’à long terme, une impression par semaine ne suffira plus.

Choisir une imprimante pour imprimer des photos à la maison.

Alors il faudra sortir le portefeuille. L’impression de photos à la maison n’est jamais économique.

5% de couverturePrenons, par exemple, la série de cartouches Samsung CLP300 qui pour environ 60$ par cartouche couleur (180$ pour la série couleur), fait environ 1000 pages. Il faut savoir que lorsqu’on vous dit qu’une cartouche imprimera, par exemple, 1000 pages, on parle de pages couvertes à 5%. C’est un standard d’affichage et ça équivaut environ à l’image de droite.

Si on imprime de la photo en 8½ x 11, par exemple, on utilise 100% de couverture. En faisant le calcul, on se rend compte que 100% est 20 fois plus que 5% et que nos cartouches feront 20 fois moins de copies. La cartouche de 1000 pages imprimera environ 50 photos. 180$ pour 50 photos, ça fait 3.60$ par photo, sans compter le prix du papier photo.

On peut donc conclure, qu’en choisissant une imprimante adaptée à vos besoins et en investissant un peu sur l’imprimante, plutôt que de choisir la moins chère possible, on effectuera des économies à long terme. On peut aussi utiliser des fournitures d’impression recyclées ou compatibles qui sont plus économiques que les consommables des manufacturiers.

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInShare