Si en changeant vos cartouches BROTHER TN-315, un message d’erreur apparait, il se peut que la porte ait été refermée trop rapidement ou trop fort et que les cartouches aient été déplacées dans l’imprimante. Heureusement, une simple vérification avant de refermer l’imprimante vous assurera que les cartouches sont bien en place. Aussi, la meilleure façon d’éviter ce problème est de refermer doucement la porte de l’imprimante.

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInShare
L'imprimante de poche qui fait son chemin le long de la page

Cette semaine, cela fera 6 ans que Cartouches Certifiées offre des cartouches écologiques à bas prix. Pour célébrer cette occasion, nous vous présentons 6 innovations récentes ou à venir dans le monde de l’impression, car nous comptons bien être là pour les voir arriver.
Voyez la fin de l’article pour un code promo vous offrant 10% de rabais sur notre site web jusqu’au 28 mai à minuit.

Une imprimante de poche

L'imprimante portable qui fait son chemin le long de la page

Les imprimantes destinées à être utilisée à la maison sont plutôt compactes si on les compare à leurs ancêtres ou aux immenses copieurs utilisés dans les bureau, par contre, portable n’est vraiment pas un adjectif qu’on leur attribuerait.
La compagnie Zuta labs a récemment mis au point une imprimante qui se déplace sur la page plutôt que de passer la page à travers la machine. Il s’agit essentiellement d’une petite Roomba qui imprime. Du haut de ses 10cm et avec un diamètre de 11,5cm, cette imprimante vous permet d’imprimer en niveaux de gris n’importe où où vous avez accès à une surface plane sans limite de taille pour la surface d’impression. Avec une batterie rechargeable ayant une autonomie d’une heure et une cartouche pouvant faire jusqu’à 1000 pages, cette imprimante est utile pour les gens ayant besoin d’imprimer lorsqu’ils sont en déplacement ou pour ceux qui impriment rarement et veulent économiser de l’espace. Par contre, il faut être patient, imprimer une page standard format lettre prend 40 secondes, soit environ 1.3 pages par minute.
Le projet a été financé sur Kickstarter et l’envoi des premiers exemplaires aux clients est prévu pour début 2015. Pour plus d’informations : https://www.kickstarter.com/projects/1686304142/the-mini-mobile-robotic-printer [en anglais]

 

Tranformez votre cellulaire en appareil Polaroid

L’entreprise Lifeprint a développé une petite imprimante qui amène le côté pratique et le charme du polaroid à l’ère moderne. Cette imprimante vous permet d’imprimer n’importe quelle photo à partir d’Instagram ou d’une autre application d’édition de photo, une de vos réalisations vous rend particulièrement fier(e) ou une photo de quelqu’un que vous suivez vous jette à terre? Vous pouvez l’avoir immédiatement.

Une photo 3″x4″ sort en une minute, une cartouche de recharge peut faire jusqu’à 10 photos et la batterie est bonne pour 30 photos. L’appareil a environ la taille d’un livre et le tout est géré à travers une application mobile.
Les premiers modèles commerciaux sont prévu pour le premier quart de 2015.
Pour plus d’informations: http://lifeprintphotos.com/

 

Des impressions temporaire

Avouons nous le, beaucoup de document sont imprimés, lus une seule fois et mis au recyclage; souvent à l’intérieur d’une journée. Si vous êtes de ceux qui préfèrent lire sur du papier que sur un écran, que vous avez un coupon à imprimer ou que vous êtes une agence secrète dont les documents doivent s’autodétruire, une encre qui s’efface d’elle même après un certain temps peut être très utile. Cette technologie est très écologique, car elle permet d’éviter l’importante dépense d’énergie impliquée dans le recyclage du papier. Comme nous le savons tous, la réutilisation est plus efficace que le recyclage traditionnel (pour une explication détaillée, voir notre article sur le réemploi comme alternative au recyclage)

Le géant de l’impression Xerox estime que, dans un bureau, 40% des impressions sont pour un usage quotidien ou unique. Xerox est en train de développer un système où un papier spécial peut être imprimé en l’exposant à certaines longueur d’ondes de lumière. Ces impressions s’effacent d’elles-mêmes en 16 à 24h et peuvent être effacées instantanément en les exposant à la chaleur. Cette technologie permettrait d’économiser beaucoup de papier et d’énergie, il faut seulement faire attention de ne pas déposer les documents sur le radiateur.
Pour plus de détails: http://www.xerox.com/innovation/news-stories/erasable-paper/enus.html

Tout cela est bien beau, mais Xerox est reconnu pour son utilisation dans les bureaux et les prix et format peuvent ne pas convenir à l’usage domestique. Des chercheurs de l’université chinoise de Jilin travaillent sur une technologie semblable qui pourrait être plus adaptée à la maison. Une imprimante contenant des cartouches d’eau est utilisée avec du papier traité avec des teintures qui réagissent à l’eau. Leur prototype d’imprimante « waterjet » imprime en quatre couleurs avec une qualité comparable à l’impression jet d’encre et les documents durent environ 22 heures avant de s’effacer. Leurs tests démontrent que la page peut être réutilisée jusqu’à 50 fois et cette technologie ouvre aussi la voie aux stylos à eau pour des documents temporaires écrits à la main.
Pour plus de détails: http://www.nature.com/ncomms/2014/140128/ncomms4044/full/ncomms4044.html

Désimprimez votre papier

Pour ceux qui aimeraient conserver des documents plus d’une journée, mais voudraient quand même réutiliser le papier éventuellement, Toshiba et d’autres fabricants développent une désimprimante. Le modèle de Toshiba utilise un type de toner spécial qui peut être enlevé à l’aide de très haute températures. Cette machine est plutôt un module intégré à l’imprimante et est capable de trier les pages selon si elles peuvent être réutilisées ou non et de scanner les documents avant de les supprimer. À l’aide de ce module, le papier peut être utilisé 5 fois et l’impression en couleur est possible. Par contre, seulement les documents imprimés avec ce type particulier de toner peuvent être réutilisés.
Pour plus d’informations: http://www.sustainablebrands.com/news_and_views/articles/new-toshiba-printer-erases-paper-reuse

Un autre modèle utilise le même genre de technologie, mais avec un encre sensible aux UV et une lumière UV intégrée à l’imprimante. Ceci permet une machine beaucoup plus compacte, mais encore une fois, n’efface que les impressions faites avec celle-ci. Les cartouches d’encre sensible aux rayons UV risque aussi de coûter très cher et pourraient être plus difficiles à recycler ou à fabriquer en modèles compatibles.
Détails: http://www.wired.com/2011/01/eco-printer-uses-erasable-ink/

Une solution plus universelle est en train d’être développée par des chercheurs de l’université Cambridge. Leur technologie permet de procéder à une ablation du toner sans endommager le papier avec des pulsations de laser. La longueur d’onde utilisée est absorbée par le toner foncé qui est pulvérisé et passe à travers le papier sans l’affecter. Selon les chercheurs, cette solution est, dans le pire des cas, deux fois plus éco-énergétique que le recyclage et, dans le meilleur des cas, jusqu’à 20 fois moins énergivore. Cette technologie est par contre encore en phase expérimentale et il n’y a pas de date déterminée pour sa commercialisation.
LASERSSSS
Pour plus de détails: http://www.extremetech.com/extreme/122415-the-laser-unprinter
Bien sûr, aucune de ces machines ne permet d’effacer les annotations. Il faut donc éviter de surligner ou d’écrire au stylo si on veut réutiliser le papier.

 

Passez à travers la pile de papier

Plus fascinant que réellement pratique, le « Stack » conçu par le designer Mugi Yamamoto est une imprimante jet d’encre compacte sans bac à papier ou plateau pour les pages imprimées. Elle mesure un peu plus de 30cm de long, 40cm de large et 5cm de haut et utilise donc beaucoup moins de matériel que toutes les imprimantes actuellement en vente. L’imprimante est déposée sur une pile de papier et imprime sur la première page de la pile en la faisant passer à travers le mécanisme qui la dépose ensuite sur le dessus du Stack formant ainsi une nouvelle pile pour les impressions. Cette imprimante ultralégère est beaucoup plus attirante visuellement que les machines de bureau ordinaire et il sera certainement fascinant de la voir passer au travers d’une pile de papier. Pour l’instant, il ne s’agit que d’un prototype, Mugi Yamamoto affirme qu’il faudra travailler avec des ingénieurs afin de parfaire le produit pour la distribution de masse.

Site du designer: http://www.mugiyamamoto.com/stack/

 

N’imprimez que ce dont vous avez besoin

Une autre imprimante compacte, axée sur le côté pratique cette fois; le Cocodori vendu par King Jim permet de faire des impressions de la taille d’un reçu dont l’arrière peut être enlevé pour révéler l’adhésif. Cet appareil vient avec un logiciel qui permet de sélectionner la partie de l’écran que vous désirez imprimer. Besoin de l’adresse d’un restaurant? Plus besoin d’imprimer la page en entier. Même chose pour des informations contenu dans un courriel; plus nécessaire de l’imprimer en entier sur une page beaucoup trop grande pour le peu d’information dont on a réellement besoin. Ceci permet d’économiser du papier et de coller la note pour ne pas la perdre. La technologie d’impression thermique est la même que pour les coupons de caisse. Il n’y a donc pas de cartouches à remplacer. Il faut seulement changer le rouleau une fois qu’il est épuisé.
Cette imprimante est en vente depuis quelques mois, mais le site du fabriquant est en japonais.

 

Promo 6è anniversaire

Pour nos 6 ans, un cadeau de Cartouches Certifiées à vous. Avec le code promo BLOG6ANS vous obtenez un rabais de 10% sur vos commandes web jusqu’au 28 mai à minuit (heure de l’est), jour du 6è anniversaire de la prise de possession de notre magasin au 3813 Saint-Denis.

Si vous avez des questions, commentaires ou d’autres sujets dont vous aimeriez entendre parler sur notre blog, laissez un commentaire ou contactez nous à blog@cartouchescertifiees.com

Sources

http://gizmodo.com/pocket-sized-wonder-printer-would-work-its-own-way-acro-1561714206

http://www.wired.com/2014/03/lifeprint/

http://www.xerox.com/innovation/news-stories/erasable-paper/enus.html

http://gizmodo.com/reinventing-the-printer-with-rewriteable-paper-and-wate-1511462163

http://www.wired.com/2013/08/a-printer-that-eats-its-way-down-a-stack-of-paper/#slideid-423324

http://gizmodo.com/this-tiny-printer-only-prints-what-you-select-on-your-s-1502619988

Images

: http://gizmodo.com/pocket-sized-wonder-printer-would-work-its-own-way-acro-1561714206
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Laser_printer-Writing.svg
http://www.wired.com/2013/08/a-printer-that-eats-its-way-down-a-stack-of-paper/#slideid-423324

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInShare

Comment choisir une imprimante pour la maison

C’est démontré ici, l’encre est un des liquides les plus dispendieux de notre planète. Toutefois, notre imprimante nous gruge davantage le portefeuille si on ne possède pas la machine qui répond le mieux à nos besoins.

À savoir avant de choisir une imprimante

Avant de vous rendre chez le détaillant de votre choix pour faire l’achat d’une nouvelle machine, sachez une chose: les imprimantes peu chères sont des attrapes (dans presque 100% des cas)! Si une imprimante coûte en dessous de 100$, c’est normalement signe que la série de cartouches qui s’y combine est très dispendieuse à l’utilisation (c’est aussi le cas pour toutes les imprimantes qui sont données à l’achat d’un autre article). Parfois, cette série ne coûte pas plus chère qu’une autre, mais elle contient beaucoup moins d’encre. Il n’est donc pas économique de choisir une imprimante pour la maison en se basant uniquement sur son prix de vente.

Il n’est pas impossible de trouver une machine économique en rabais à bon prix, mais, plus souvent qu’autrement, une imprimante pas chère rime avec des cartouches chères à l’utilisation.

Aussi, il faut savoir que toutes les imprimantes sont vendues avec une ou des cartouches à l’intérieur. Toutefois, ce sont des modèles de départ, des échantillons. Il n’en revient jamais plus économique d’acheter une nouvelle imprimante à chaque fois plutôt qu’une série de cartouches.

Voici, à titre d’exemple, la façon dont Brother fonctionne pour ses gammes d’imprimantes laser monochrome (les prix utilisés sont ceux proposés par Brother.ca en date de la publication de cet article pour des produits originaux).

Le modèle Brother HL-2240, le plus basique des modèles lasers Brother, se vend 119,99$ et ses cartouches pleine capacité Brother TN-450 se détaillent à 79.49$ et font, en moyenne, 2 600 pages, ce qui équivaut à 3.1¢ / page.

Le modèle Brother HL-5450DN, de milieu de gamme, se vend 249.99$ et les cartouches pleine capacité Brother TN-750 sont à 156.49$ et font, en moyenne, 8 000 pages, ce qui équivaut à 2.0¢ / page. Pour moins que le double du prix, on augmentera d’au moins 3 fois le nombre de pages et on changera la cartouche 3 fois moins souvent.

Le modèle Brother HL-6180DW, de plus haute gamme, se vend 349.99$ et les cartouches pleine capacité Brother TN-780 se vendent 187.49$ et font, en moyenne, 12 000 pages, ce qui équivaut à 1.6¢ / page. C’est actuellement l’imprimante laser Brother la plus économique sur le marché.

Brother a été utilisé à titre d’exemple, mais c’est très semblable chez tous les manufacturiers.

Choisir une imprimante qui correspond à vos besoins

La première question à vous poser est: « est-ce que j’ai besoin d’imprimer en couleur? .» Si votre réponse est non, le choix le plus économique est une imprimante laser monochrome en suivant la logique démontrée précédemment. Il y a sur le marché des machines avec ou sans numériseur, fax, duplex, réseau et réseau sans-fil, selon vos besoins. Notez que les imprimantes laser sont munies de pièces internes qui doivent être changées de temps en temps, tel qu’un tambour (lorsqu’il n’est pas incorporé sur la cartouche), un fuser (le four) et autres.

Si vous souhaitez une imprimante couleur, la question à vous poser est: « est-ce que je vais imprimer fréquemment (au moins une fois par semaine avec chacune des couleurs) ?» Pour mieux comprendre l’importance d’imprimer fréquemment avec une machine à jet d’encre, il faut comprendre son fonctionnement.

Presque toutes les imprimantes à jet d’encre conçues actuellement utilisent plusieurs cartouches de type réservoir. C’est-à-dire que la cartouche ne possède pas de buse d’impression (mécanisme d’impression) et sert uniquement à contenir l’encre. Lorsqu’on envoie une demande d’impression, les buses (incorporées dans la machine) soutirent des cartouches l’encre nécessaire pour imprimer. Une fois le travail terminé, il reste toujours un peu d’encre en surface des buses et cette encre va éventuellement sécher et boucher les pores si on ne la déloge pas bientôt en lançant une nouvelle impression. Chaque couleur possède sa buse d’impression, il faut donc utiliser fréquemment chacune des couleurs. Pour la grande majorité de ces machines, les buses ne se changent pas, donc, si on les bouche, la machine est foutue. Il y a bien un système dans ces imprimantes qui les nettoie, mais il faut le lancer manuellement, ça prend de l’encre dans les cartouches pour nettoyer et ce n’est pas efficace à 100%.

Donc, si vous prévoyez d’imprimer assez régulièrement pour éviter de boucher vos buses, vous choisir une imprimante couleur à jet d’encre, mais ne vous faites pas avoir, la même logique que celle démontrée plus haut avec les imprimantes laser s’applique. Moins la machine est dispendieuse à l’achat, plus les cartouches risquent d’être chers ou contenir peu d’encre. Si vous faites le calcul pour connaître le coût d’impression par page, n’oubliez pas de multiplier par le nombre de couleurs dans l’imprimante.

Presque toutes les machines à jet d’encre sont équipées d’un numériseur, de nos jours, et plusieurs ont aussi le télécopieur.

Choisir une imprimante si l’on n’imprime pas régulièrement, mais qu’on a tout de même besoin de couleur

On peut aller vers le laser couleur, qui est aussi très économique, mais souvent dispendieux à l’achat. L’avantage du toner et des imprimantes laser, c’est qu’elles utilisent une poudre qui est chauffée à l’utilisation et il n’y a aucune buse à risque de boucher. On peut passer des mois, voir des années, sans imprimer et ça ne causera généralement pas de problème.

Toutefois, l’imprimante laser coûtera sans doute plus chère à l’achat qu’une imprimante à jet d’encre. En moyenne, une série de cartouches pour imprimante laser couleur pour la maison ou petit bureau se détail entre 200$ et 400$, mais la cartouche fera beaucoup plus de pages qu’une imprimante à jet d’encre.

Si l’option laser couleur ne vous plaît pas, il y a toujours possibilité de s’équiper d’une machine à jet d’encre et se rappeler d’imprimer une page de ce genre chaque semaine. Toutefois, certaines machines ont un mécanisme d’impression plus sensible et possiblement qu’à long terme, une impression par semaine ne suffira plus.

Choisir une imprimante pour imprimer des photos à la maison.

Alors il faudra sortir le portefeuille. L’impression de photos à la maison n’est jamais économique.

5% de couverturePrenons, par exemple, la série de cartouches Samsung CLP300 qui pour environ 60$ par cartouche couleur (180$ pour la série couleur), fait environ 1000 pages. Il faut savoir que lorsqu’on vous dit qu’une cartouche imprimera, par exemple, 1000 pages, on parle de pages couvertes à 5%. C’est un standard d’affichage et ça équivaut environ à l’image de droite.

Si on imprime de la photo en 8½ x 11, par exemple, on utilise 100% de couverture. En faisant le calcul, on se rend compte que 100% est 20 fois plus que 5% et que nos cartouches feront 20 fois moins de copies. La cartouche de 1000 pages imprimera environ 50 photos. 180$ pour 50 photos, ça fait 3.60$ par photo, sans compter le prix du papier photo.

On peut donc conclure, qu’en choisissant une imprimante adaptée à vos besoins et en investissant un peu sur l’imprimante, plutôt que de choisir la moins chère possible, on effectuera des économies à long terme. On peut aussi utiliser des fournitures d’impression recyclées ou compatibles qui sont plus économiques que les consommables des manufacturiers.

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInShare